Journal – 4 mars 2017

30214000_s

Plus je chemine ce parcours d’Alchimiste, et plus j’arrive à affiner le fil de pensées. C’est encourageant. Oui, malgré l’époque actuelle, son obscurantisme ambiant, ses troubles fréquents, il y a encore beaucoup de l’espoir. L’étude de l’alchimie, sa pratique, permet à l’adepte surtout de transformer ses émotions. Absolument TOUT peut se transmuter. La pratique de la pierre, les gestes, ne font qu’entrer dans l’esprit le processus à opérer afin que cela puisse être possible. La colère, la peur, le doute. Tout cela se transforme littéralement quand on réalise cela. La perception se modifie. Tout d’abord, il y a l’empathie, et ensuite, la compassion.

Lorsque le schéma mental, et le rituel de pensée du « cherchant » s’est modifié par lui-même, vient alors, un état assez difficile à décrire. Bienveillance, sympathie envers les autres, altruisme. L’autre, tel un miroir, devient réceptif. Je m’en rends compte à peu près tous les jours désormais au travail. Des sourires quand ils me voient, des « bonjours monsieur ! », des « au revoir, passez une bonne journée ! » C’est très encourageant ! Surtout quand on sait que cette réaction vient de quartiers populaires, d’endroits oubliés, et surtout que j’arrive à toucher toutes les générations et catégories socioprofessionnelles. Certes, cela n’a pas été tous les jours évidents. L’empathie au départ est très difficile à gérer, car on perçoit les blessures des autres. Cela a été plus évident quand la compassion est apparue. C’est là que l’on commence à percevoir une étincelle de lumière dans leur regard.

Cela confirme ma théorie sur la pierre philosophale. Le but de l’alchimie est bel et bien de transmuter la matière. Mais c’est du corps humain dont il est question. Sel, soufre, mercure. Cela signifie donc réunir les trois éléments. Pour que l’individu puisse prendre conscience de cela, il y a deux possibilités : L’épreuve de la vie ou l’initiation. Mais dans les deux cas, il faut une condition absolue, c’est que le cherchant ait l’envie d’aller plus loin. Pour cela que le devoir d’exemplarité est de rigueur, juxtaposé à la compassion, cela donne un résultat très encourageant.

Je pense également, que l’amour permet de fixer l’état de la pierre. L’amour de soi, des autres. Cela permet d’accepter l’état de « Rayonnance ». L’amour est certainement, le plus complexe des sentiments. Il est très loin d’être basique. La haine, la peur, la colère sont eux très simples. Mais le cœur à un fonctionnement très particulier. Mon article sur le « Grand Œuvre de la mort » permet de comprendre cela. Nous passons des étapes, des morts symboliques. Il faut simplement que de chaque épreuve, nous tirions l’enseignement qui nous est donné. Petit à petit, cela permet d’atteindre le cœur, et de fusionner les trois éléments en lui.

Le défaut de l’amour, c’est la dépendance que nous avons envers ce sentiment. Cela nous plonge dans l’attente. L’attente est redoutable. C’est là que réside le point faible ! Car cela ouvre la porte à la frustration et baisse le taux vibratoire de la pierre, et donc d’augmenter l’opacité de la pierre. La lumière s’atténue. Ce qui est logique ! Le contexte actuel, notre mode de fonctionnement, permet la frustration de masse. L’individu, blessé, frustré, cultivé dans la peur, est plus malléable, mais aussi plus sensible.

La bête sait cela ! Elle utilise des arguments, démontrant pourquoi l’individu est mal dans sa peau. Elle joue sur la frustration des individus, l’esprit de ceux-ci est donc plus réceptif. Elle miroite des promesses, mais cultive la haine, l’indifférence, l’intolérance. Pas étonnant qu’elle dispose de plus en plus d’adeptes. Mais, dans tous les cas, ce matin, j’ai pu constater des progrès…

©S.L

4 mars 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s