Jour 31 – En attendant la lune rousse…

Jour 31,

En quelques jours, beaucoup de choses ont changé. Les énergies ne sont plus les mêmes, en particulier depuis lundi 20 h 02. C’était il y a deux jours, tous devant leurs écrans de télévisions écoutaient ce que disait le Président. Étrange annonce, qui fut faite un lundi de Pâques, semblant annoncer une résurrection. Une date, un point de repère sur un calendrier. Le 11 mai, le premier jour des saints de glaces, mais qu’importe que le temps soit pluvieux ou plus jeune. Le 11 sonne comme un jour de libération pour certains, mais aussi comme un jour d’inquiétude pour d’autres. En attendant ce jour, on s’organise. On planifie, on prépare des réunions afin de préparer cet après qui n’arrivera que dans 26 jours.

Le compte à rebours est donc lancé et déjà tous se préparent sur les starting-blocks afin d’être prêts pour ce nouveau départ. Après deux mois de friche, l’économie va vouloir reprendre. Ce sera la fin de la trêve. L’activité reprendra progressivement et l’homme fera face à sa nature. Nous assisterons certainement à une querelle d’ego politique sur un fond d’idéologie et de philosophie qui risquent de faire remonter certaines idées nauséabondes. Tout ça pour avoir le pouvoir, pour imposer sa vision de l’avenir. Le pouvoir qu’en ont-ils fait ? Et nous qu’en ferons-nous ? Même si la démocratie semble être faite de maux crasseux, une organisation est nécessaire afin que le chaos ne prédomine face à l’ordre. Irons-nous vers des alliances inédites ? Je l’espère sincèrement.

Ce monde a assez eut son lot de violence, de guerre et de destruction de masse. Assez d’inégalité et de pressions de tout côté. Oui, un nouveau monde est possible ! Mais après être sorti de sa zone de confort, la lune rousse va être redoutable cette année.

Sachant que l’on est resté confiné pendant près de deux mois, que l’économie est en jachère après une pandémie d’ampleur mondiale, que notre vision de l’avenir est embrumée par nos doutes. De plus après 11 jours d’enfermement, pas toujours évident pour certains, nous avons été soumis à des tensions psychologiques importantes. Durant cette période où nous étions dans le doute, nos capteurs sensitifs, excités par la peur, nous ont rendu plus réceptif à de nouvelles choses. De plus, notre métabolisme, sensible aux perturbations électromagnétiques causées par notre technologie, mais aussi par celles provoquées par notre planète et notre soleil, des changements imperceptibles se sont opérés en chacun de nous. Notre corps est composé de 65 % d’eau, et nous savons que la lune à une influence sur cet élément. Une zone de turbulence est donc à prévoir et j’espère de tout cœur que celle-ci sera de courte durée.

Je n’ai pas envie d’assister à des scènes de violence, ni de voir mon pays entrer en guerre avec un autre. Nous avons vécu déjà assez de conflit, car même nos territoires n’ont pas été épargnés. Il y eut ces guerres économiques, sociales et culturelles. Nous avons vécu ensemble comme si l’autre était l’ennemi. Nos différences nous ont divisés, mais durant un temps, une trêve provoquée par un virus, nous avons été réunis.

Ce virus n’a fait aucune distinction. Il s’en foutait de notre niveau social, de notre couleur de peau, de notre religion ou de notre idéologie. Le Covid s’est répandu, n’épargnant personne. Il nous a divisé en nous forçant à nous isoler chacun de notre côté, mais en même temps, il nous a réunit. Il a su provoquer cet instant paradoxal où le temps humain s’est arrêté. En nous asphyxiant, il nous a permis de reprendre notre souffle avec un air beaucoup moins pollué. Il a modifié notre perception de notre monde. Alors n’oublions pas ces épreuves que nous avons traversées, le devoir de mémoire est certainement celui qu’il ne faut pas oublier. Car pendant tout ce temps passé, nous avons mûri, nous avons évolué, changé nos perceptions et tout s’est conjugué. Le jeu de la vie vient de changer ses règles, et le « Je » s’est transmuté en « Nous »

Texte et Photo : ©Stéphane Lévêque – 15 avril 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s